Distributeur au service des professionnels de la beauté 1 800 795-2595

BLOGUE

Dans notre blogue, nous avons envie de partager avec vous des contenus en tout genre que nous répartissons selon 5 catégories que vous retrouverez dans le menu ci-dessous. Bonne lecture!!

Retour à la liste d'articles

Le retour au salon, un mélange d'émotions

3 MIN

2 juin 2020

C'est le grand retour au travail des coiffeurs du Québec, et bientôt, ce sera le tour de ceux du grand Montréal!

Le retour derrière la chaise amène un mélange d’émotions : fébrilité, excitation, inquiétudes, souci d’assurer la sécurité de tous… Plusieurs questions surgissent. Comment allons-nous parvenir à offrir une expérience client? Comment, à travers les masques et les visières et sans les accolades et les bisous, allons-nous pouvoir maintenir le côté chaleureux et réconfortant que nous offrons habituellement à nos invités?

J'ai longtemps cru que ce ne serait pas possible; que je ne parviendrais pas à offrir ce que je souhaite réellement faire vivre à ma clientèle comme expérience. L'incertitude du déroulement du retour, ajoutée à notre introspection collective et individuelle des derniers mois sur la douceur et sur le temps, cause un stress normal. Après avoir profité de ce moment pour réfléchir à mes anciennes manières, je me demandais comment j’allais gérer mon temps à l’avenir.

Le temps, celui-là même dont je ne saisissais pas l’importance avant notre pause obligée, celui que je ne considérais pas précieux… Avec notre métier, disons-le, ça nous arrive souvent d’aller dîner à 4 heures de l'après-midi, complètement affamé. J’ai tellement souvent décidé d’endurer mon mal de tête de déshydratation, au lieu de prendre le temps d'aller me chercher un verre d'eau! Tout ça parce qu’on ne veut pas être en retard pour notre prochain invité ou parce qu’on n'a pas voulu dire « non » à un autre qui a annulé son rendez-vous la semaine précédente... Il y a aussi le stress de l’expectative de la journée de l’annonce du retour, avec l’anticipation d’être bombardé de dizaines de messages.

Bref, j’étais déchirée entre l'excitation de retrouver mes invités chéris et mon envie de poursuivre dans le respect de moi-même dont j’ai pris la mesure de l’importance durant les derniers mois. Cette pause forcée m’a fait réaliser, et j’imagine qu’il en est de même pour plusieurs, les choses qui importent vraiment, et qui méritent d’être une priorité.

Je pense que cette prise de conscience va nous servir, à l’avenir! Il y a d’abord tout ce que l’on a appris sur nous-mêmes, et le fait que les règles sanitaires vont nous forcer à ralentir, à dire « non » quelques fois, et nous empêcher de reprendre certains anciens « patterns »! J’ai aussi le fantasme de croire que dans les prochains mois, nous allons oser davantage du côté des tendances! Que nous allons essayer des nouvelles choses et revisiter celles déjà connues pour les actualiser!

Les années 90’ marqueront cette saison!

Cet été, on se plonge dans les années 90’! Le « Color Blocking » et les couleurs très vives, voire aux accents fluorescents, seront tendances!

Cet été ne sera comme aucun autre… Pourquoi on ne s'amuserait pas à repousser les limites de l’audace et à parsemer de folie le style de notre clientèle, avec les repousse plus « flash » à la Billie Ellish?

Les accessoires ont aussi la cote! On ose avec les turbans, les bandeaux et les barrettes. On peut penser aux chignons, qu’ils soient bas ou hauts, et aux « twists », qui saura mettre notre masque facial en valeur, à l’image des queues de cheval basses lors des défilés, qui dirigent le regard sur le vêtement... Ce sera une période haute en couleur, avec les foulards portés de mille et une façons. Qui sait, peut-être développerons-nous un côté « Creton », pour matcher nos accessoires avec notre masque..!

N’oublions pas de considérer le contexte économique. Au retour en salon, il faudra penser qu’il y a une partie de notre clientèle qui a peut-être dû goûter au chômage ou à la PCU. Ces clients souhaiteront probablement espacer les rendez-vous, et prolonger l’éclat de leur chevelure. En tant que professionnel, il est de notre devoir de respecter ces choix. Les clients qui viennent nous voir en salon nous apprécient : nous devons en être reconnaissants et leur offrir un service professionnel qui respectera leur budget. Le portefeuille d’une personne fait partie de son bien-être global, qui est si important pour nous!

Au sujet du bien-être, une tendance allie l’idée du « self care » (de prendre soin de soi), et de prendre le temps pour s’aimer. Il s’agit de la « SKINIFICATION ».

Eh oui! On peut prendre soin de nos cheveux autant que l’on soigne notre peau, en utilisant des ingrédients de la même provenance que ceux qui se trouvent dans nos produits pour la peau favoris. Nos cheveux vont bénéficier à leur tour de toutes les bonnes habitudes prises durant cette pause. Depuis 20 ans, je suis ambassadrice pour Redken et je constate que la science est au cœur de leurs produits. Il est tellement plus facile de parler d’un produit dont on comprend l’utilité et l’action de chaque ingrédient! Cette application de la science facilitera certainement mon retour, comme elle concrétise ma façon d’éduquer mes invités… J’ai hâte de répondre aux questions de ma clientèle, puisque je suis bien outillée pour le faire!

À travers le souci de prendre soin de soi et de notre santé mentale et physique, la hâte de reprendre les ciseaux et les pinceaux, l’envie de revoir notre clientèle et de plonger dans l’été avec des tendances colorées, il y a une chose qui transcende tout le reste : la passion, qui sera au rendez-vous!



À propos de l'auteur

Catherine Allard

L'énergie hautement positive de Catherine et sa capacité pour traduire des techniques complexes en méthodes faciles à comprendre et simple à utiliser derrière la chaise, l'ont rendue très sollicitée dans notre domaine.