Distributeur au service des professionnels de la beauté. - 1 800 795-2595

BLOGUE

Notre but ici; répondre à vos questions et vous faire réfléchir sur différents enjeux. Vous aimeriez que l'on aborde un sujet en particulier, n'hésitez pas à nous le communiquer via notre Facebook. On veut vous entendre, ce blogue est pour vous. 

Retour à la liste d'articles

Vos clients sont-ils 100% comblés lorsqu’ils quittent votre chaise?

7 février 2019

UNE SITUATION BIEN FAMILIÈRE

Lorsqu’on apprend que vous êtes coiffeuse/coiffeur, les demandes de conseil fusent de partout, n’est-ce pas? Que vous soyez dans une soirée entre amis, dans un brunch ou dans une activité familiale, il y a toujours une personne qui a un conseil à vous demander : « Ma couleur est rendue fade, que dois-je faire? », « Mes pointes sont fourchues, dois-je couper mes cheveux? », « Mon cuir chevelu me démange et j’ai des pellicules, que dois-je faire pour en venir à bout? »

Les gens autour de vous sont avides de réponses, ils cherchent des solutions, car ils ont probablement été mal ou peu conseillés lors de leur dernière visite en salon. Dites-vous, si vous êtes constamment consulté par votre entourage, les autres coiffeurs le sont également.

Selon un sondage fait par le groupe L’Oréal au Canada, 93% des consommateurs disent ne jamais avoir eu une consultation ou une recommandation en salon. En même temps, 73% des consommateurs qui en reçoivent une  vont acheter au moins un produit.

RÉFLEXION DU JOUR

Ce qui nous amène à notre petite réflexion du jour : prenez-vous réellement en charge les clients lors d’une visite ou avez-vous la tête dans le sable quant à l’importance de bien les servir jusqu’au bout? Voici un petit scénario dans lequel certains d’entre vous se reconnaîtront :   

NOTRE SCÉNARIO

La couleur que vous venez de faire est près de la perfection, mais, sous prétexte d’être gêné/e ou de ne pas vouloir déranger, vous n’avez pas expliqué adéquatement l’entretien du rouge flamboyant qu’a choisi Kristine. Résultat : sa couleur devient fade. Elle passe le fer plat sans protecteur thermal pour tenter de redonner de l’éclat à ses cheveux ternes et, plus ça va, pire c’est. Quelques semaines plus tard, ses pointes sont devenues orange. Kristine déteste ses cheveux et, par le fait même, elle vous déteste. Elle a payé 160$ pour sa coloration, c’était son budget pour se divertir ce mois-ci. Kristine se sent flouée, elle parle de vous à tous ceux qui veulent bien l’écouter et elle ne se gêne pas pour dire combien vous êtes un/e mauvais/e coloriste; vous lui avez brûlé les pointes et votre couleur ne tient pas.

UN SENTIMENT DE DÉJÀ VU?

Ce genre de situation peut facilement être évité dès la consultation avec vos clients.  Il en va de la responsabilité des stylistes de bien conseiller leur clientèle, les produits pour l’entretien à la maison ne sont pas une option. Plusieurs d’entre vous ne font pas leur travail jusqu’au bout en raison de leurs craintes personnelles, que ce soit la  peur du refus, la peur de déranger ou encore parce que nous sommes lasses d’entendre des réponses du genre : « C’est trop cher! »,  « Je n’ai pas le temps de faire des traitements. » ou « Je vais y penser. »

UNE PROPOSITION DIFFÉRENTE

La recommandation de produits adéquats n’est pas innée pour tous, c’est un processus qui se travaille avec les bons outils afin de développer les bons réflexes. Au travers des séchoirs et du chaos qui règne parfois en salon, il n’est pas toujours évident de bien faire passer un message important. C’est pourquoi nous vous proposons, en collaboration avec Anik, la formation « Savoir conseiller ». Ce cours vous montre une approche bienveillante, empreinte de créativité, afin de partager vos connaissances avec vos clients, sans les embêter.  Vous y reverrez les principes d’une communication efficace et d’une présentation de produits percutante et attrayante.